Des matériaux divers issus des sédiments.

Les sédiments, appelées aussi boues de sédimentation, sont des matériaux comme des graviers, des sables ou de la vase qui ont été transportés par l’eau et qui se sont déposés.
Leur caractérisation est essentielle pour viser leur filière de valorisation.
Plusieurs paramètres sont à prendre en compte :

hook (2)1

La nature du gisement

Les sédiments se distinguent en 2 grandes catégories selon leur origine : les sédiments marins, également dit portuaires, et les sédiments fluviaux, issus des canaux. Les sédiments présents dans les canaux sont principalement issus de l’érosion des sols en milieu rural (56%) et des ruissellements en milieux urbains (43%).
Des sédiments issus des barrages, des lacs et des bassins pluviaux existent aussi en volume moins importants que les marins et les fluviaux.

file (7)2

La classification déchets

Selon le référentiel « loi sur les déchets », un sédiment géré à terre obtient le statut de déchet et est donc soumis à cette réglementation. Il existe trois catégories qui permettent de classer les déchets selon leur niveau de pollution : inertes, non inertes non dangereux et dangereux.
La grande majorité des sédiments en Hauts de France sont classifiés comme « non dangereux, non inertes », ce qui permet d’envisager leur valorisation.

chemistry3

Nature physico-chimique

Selon le milieu dont ils sont issus, les sédiments présentent des caractéristiques différentes. La principale différence réside dans la différence de granulométrie (taille des grains) : un sédiment marin sera en général beaucoup plus sableux qu’un sédiment continental dont les grains seront plus fins. La teneur en matière organique peut être très variable. La composition minérale varie également selon le type de sédiment.