François MAROIS

François-Marois

François Marois est secrétaire général de l’entreprise Eqiom, filiale du groupe irlandais CRH et acteur majeur des matériaux de construction.

François MAROIS, Secrétaire général d’EQIOM

Le sédiment à la place du sable

EQIOM, qui fabrique du béton, développe depuis plusieurs années des techniques de valorisation de déchets dans les ciments, bétons et granulats. Très consommatrice de ressources naturelles – notamment de sables – et émettrice de CO2, cette industrie est confrontée à de forts enjeux d’économie et de substitution de la ressource. Les sédiments répondent à ces enjeux en se substituant au calcaire dans les ciments et au sable dans les bétons.
Dans le cadre du projet SEDICIM, EQIOM étudie deux approches d’amélioration de la production de ciments : la limitation de la consommation de ressources naturelles, et la limitation de la fabrication de clinker .

Un nécessaire changement de paradigme

Si, pour la fabrication du béton, les enjeux techniques sont maîtrisés, la fabrication du ciment reste confrontée à de nombreuses difficultés particulières, tant au niveau de la composition que du process. Le projet SEDICIM doit également répondre à cet enjeu. Reste que la réglementation constitue toujours un obstacle. La perspective de rentabilité est impérative, et dépend tant du législateur que des changements sociétaux. L’économie circulaire s’inscrit dans une logique d’écosystème où chacun doit trouver son compte. C’est un enjeu important, qui implique un bouleversement de notre modèle économique fondé sur une logique extractive et pour lequel le circulaire est encore accessoire.