Jean-François CARON

Jean-François Caron (1)

Jean-François Caron est maire de Loos-en-Gohelle et président du Centre de développement des éco-entreprises (CD2E) qu’il a créé en 2001 pour soutenir cette filière d’activités. Il fait de sa ville un laboratoire de développement durable.

Jean-François CARON, Président du CD2E

La fin d’un modèle basé sur la ressource infinie

Votre présence nombreuse pour ces Assises de la valorisation des sédiments témoigne de l’intérêt porté à un sujet au cœur de l’économie circulaire et important pour la transition écologique.
Notre modèle fondé sur l’exploitation des ressources naturelles considérées à tort comme infinies est à bout de souffle, écologiquement, économiquement et socialement.

Le sédiment, un gisement immense

Nous n’en sommes pas encore au début d’un nouveau modèle fondé sur le tout-renouvelable et le tout-recyclable. Mais plusieurs signaux faibles laissent entrevoir une mutation. Le cas des sédiments en est un. Ce matériau au statut juridique de déchet peut redevenir une ressource au gisement considérable, avec de nombreux bénéfices sociétaux – mais aussi des coûts.

Vers la création de filières de valorisation

Les Hauts-de-France, confrontés notamment à la fin de l’activité minière, sont familiers des questions de transition. Pourtant, même si elle bénéficiait de nombreux financements pour l’environnement, la région ne comptait pas d’acteurs locaux dédiés. Le CD2E a donc été créé en réfléchissant à une démarche de filière, notamment dans le domaine des écomatériaux. La valorisation des sédiments se pose désormais de façon plus prégnante, bien que peu soutenue, cette fois, par des financements publics.